vendredi 19 décembre 2014

La signalisation temporaire sur chantier



Elle vise à assurer la sécurité des piétons, conducteurs, ouvriers et toute autre personne pouvant se trouver à proximité d’un chantier. La signalisation temporaire, outre la prévention d’un éventuel danger, a également pour mission de guider les personnes vers des voiries aménagées spécialement pendant la durée des travaux, d’influer sur leur comportement afin de réduire leur vitesse, contourner un obstacle…etc. 

Elle fait cependant l’objet d’une réglementation très stricte qui dépend de nombreux facteurs, notamment le type d’agglomération, la densité du trafic et l’importance du chantier en question. La signalisation devra évoluer en fonction des avancées des travaux et être clairement visible par le conducteur ou le piéton. Un autre point important est la cohérence de la signalisation temporaire. Il s’agit de masquer la signalisation permanente éventuellement présente pour éviter l’incompréhension. 

Les points essentiels à respecter :
-la propreté des panneaux de signalisation.
-la conformité aux normes en vigueur.
-l’emplacement des panneaux de signalisation (pas plus de deux panneaux côte à côte)

On différencie plusieurs catégories de panneaux de signalisation temporaires :

-La signalisation de position : elle a pour but de baliser la zone en travaux. On retrouve par exemple le cône de sécurité (type K5A), les piquets de balisage (K5B), le rubalise (K14), le panneau de chantier type K2.


- La signalisation de danger : elle se caractérise par les panneaux de signalisation AK, de forme triangulaire et de couleur jaune. Elle peut indiquer par exemple la présence d’un feu tricolore (AK17), d’un rétrécissement de chaussée (AK3) ou d’une chaussée glissante (AK4).

- La signalisation de prescription : les panneaux B, se distinguent par leur forme ronde. Ils peuvent annoncer une limitation de vitesse (B14), une règle de trafic (B3, B15), ou une interdiction de stationner (B6).

- La signalisation d’indication : les panneaux KC ou KD indiquent d’éventuelles déviations ou routes barrées.




Dans tous les cas, il convient de se renseigner  sur les normes de signalisation en vigueur car de nouveaux arrêtés voient le jour régulièrement. N’oubliez pas, en plus de la signalisation temporaire, de veiller à la sécurité des agents en les équipant de vêtements à haute visibilité de classe 1, 2 ou 3.


Retrouvez toute notre gamme de signalisation sur Direct Mat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire